SON FONDATEUR

DANIEL JOUVANCE, UN ENGAGEMENT DE LONGUE DATE

Engagé depuis plus de 20 ans dans des actions humanitaires et surtout environnementales, Daniel Jouvance crée, en mai 2008, la Fondation Daniel Jouvance-Institut de France, pour fédérer ses actions et en assurer la pérennité.



Quelques actions menées dans le domaine environnemental :

1990
De 1990 à 2003, entre science et aventure, Daniel Jouvance a organisé et financé avec des laboratoires de renom, plusieurs missions scientifiques marines dans des mers méconnues... La première Mission scientifique marine, la Mission Auracéa en Tunisie, première d’une longue série qui les mènera au Yémen (îles Hanish en 1993) au Mozambique (île d’Ibo en 1995), à Djibouti, Socotra (1998), puis aux îles Glorieuses (2003).
Objectifs ? Explorer, inventorier et identifier les molécules actives du futur dans les domaines de la santé, de la nutrition et de la cosmétologie.
1995
Créée à l'initiative de Daniel Jouvance et de son comité scientifique en 1995, l'association Océan-Océan vise à approfondir et partager les connaissances sur le monde marin. Regroupant des algologues et des biologistes, l'association organise, entre autres, des séjours de découverte et de préservation de la nature marine pour les adolescents.
Ces Séjours Océan-Océan se déroulent dans le site exceptionnel de l’île de Houat, en Bretagne ; les enfants de 12 à 14 ans découvrent l’océan, par des observations d’animaux marins, d’algues et par l’apprentissage de la plongée.
En mêlant expérimentation, connaissance, discussions et émotion, ces aventures d’un nouveau genre font naître un profond respect entre les participants et l’océan.
1996
"La mer, une des solutions pour l'avenir de la terre..."
Le livre Au Nom de la Mer de Daniel Jouvance est un véritable plaidoyer en faveur des océans, auquel de grands noms de la mer se sont associés.

En 1997, une nouvelle rencontre avec le Commandant Cousteau déclenche une opération de produit-partage pour son projet de turbo-voiles.
1998
Reconnaissance internationale : dans le cadre de l'Année Universelle sur les océans à Lisbonne, Daniel Jouvance est invité à rédiger l'édito du catalogue de l’exposition aux côtés d’Al Gore et fait signer la Charte de l’Unesco à 56 000 de ses clientes.

Nouvelle expédition de Guy Delage à bord de la station dérivante Ocean Observer : Cet engin dessiné par l'architecte Jacques Rougerie dérive plusieurs semaines dans l'Océan indien au gré des courants. Daniel Jouvance lui confie une étude poussée sur le plancton et l'observation in situ les espèces marines.
2003
Organisation de la Mission Auracéa aux îles Glorieuses (réserve naturelle interdite).
2005
Daniel Jouvance se rapproche et soutient l'association Antenna Technologies de 2006 à 2011 pour développer la culture de l'algue spiruline à Madagascar.
2006
Partenaire de longue date du Club des Plus Belles Baies du Monde, dont il partage la même vision écologique,
Daniel Jouvance soutient leur projet de sauvegarde du patrimoine naturel, environnemental et économique de 28 baies, véritables liens entre la mer et le littoral.
2007
De 2007 à 2011 avec l'association Univers-Sel, fondée par les paludiers de Guérande, Daniel Jouvance soutient des programmes de transmission de savoir-faire pour préserver la mangrove, berceau de nombreuses espèces marines.
2008
Création de la Fondation Daniel Jouvance sous l’égide de l’Institut de France : cette Fondation est dédiée à l'étude et à la préservation du monde marin.

Daniel Jouvance publie son second livre, "Le Bonheur est un art subtil" dont l'édito est rédigé par Jean-Marie Pelt.